Conseil d’école maternelle du 17/03

Étaient présents : les professeurs et la directrice, Mme Jauzon, directrice du service scolaire de Bouc Bel Air, Mme Louis, conseillère municipale, M. Pietri, 1er adjoint au Maire, délégué à la culture et au patrimoine et Audrey Charlois, Valérie Davie, Laurette Ferrandini et Sandra Ruiz pour l’AIPES.

1. Cas Covid

Depuis le début de l’année, les enseignants comptent environs 40 cas Covid positif sur 141 élèves

Seule la classe de grands de Mme Borel a fermé.

2. Travaux et matériel

  • Les patères ont été livrées et posées. Il en manque cependant pour la classe de Mme Senatore.
  • La directrice a demandé plus de jeux pour occuper les enfants lors des récréations et ainsi éviter qu’ils jouent dans la terre. La livraison réceptionnée ne comptait que 4 barrières à fixer au sol.
  • Le projet Provence verte permettant de planter des arbres n’a pas encore débuté, la subvention ayant été retardée. Les prestataires ont été sélectionnés fin janvier. Les plantations seront effectuées lors des vacances de printemps.
  • L’école a acheté des ballons sauteurs et des ballons en mousse grâce au budget de la coopérative scolaire.
  • Les structures en bois ont été poncées car les enfants se plantaient régulièrement des échardes.
  • 2 vélos ont été cassés, un seul a pu être réparé.
  • Les diverses commandes de mobilier effectuées par le service scolaire sont actuellement en attente : meuble TV fermé et roulant, mobilier pour les classes de maternelle, tables, chaises.
  • Le portail de la cour côté parking ferme mal. La mairie doit demander une intervention rapide.
  • Les toilettes ont été réparées.
  • La fissure dans le mur mitoyen des classes de Mme Borel et Mme Senatore a été vérifiée. Elle n’a pas évolué, il n’y a aucun risque. Elle sera reprise lorsque les peintures des classes seront refaites. Aucune date n’a encore été fixée.
  • La tige d’un volet de la classe des moyens de Mme Dorsemaine est cassée.
  • L’élagage des ronces à côté du ruisseau, au niveau du portail des petits/moyens côté parking, donne un accès risqué à celui-ci qui peut poser un problème de sécurité.
  • Des grilles ont été demandées pour l’exposition de fin d’année.

3. Sorties

Spectacle de Noël aux terres blanches

Spectacle présenté par la compagnie Croch et Tryolé, payé grâce à la coopérative scolaire

Sortie au pavillon noir.

Les sorties bibliothèque sont réalisées 2 fois par période. Le bus est pris en charge par la mairie.

Une réflexion est en cours concernant la sortie de fin d’année : le parc Aoubré l’aventure nature (forêt de cèdres, filets adaptés aux enfants, découverte sensorielle, parc à papillons) est envisagé. Il se situe dans le Var, à Flassans-sur-Issole (51 minutes de trajet). Il n’est pas possible d’y emmener toute l’école en une seule fois. Il faudra le faire en deux fois. Les devis ont augmenté, entre 200€ et 400€ du fait de l’augmentation du prix du carburant. Il y a également beaucoup de demandes pour des déplacements sur le mois de mai, suite à la fin des restrictions liées au Covid.

Il y a un manque d’interventions sportives. L’AIPES est en partenariat avec Décathlon. Le prestataire a proposé de mettre gratuitement à disposition des écoles ses structures sportives. Cela serait intéressant d’y passer une demi-journée pour que le bus soit rentabilisé.

4. Projets d’école

La chorale a été remise en place pour toutes les classes. Elle ne sera cependant pas présentée aux parents, par manque de place dans la salle d’accueil.

Le projet sons et bruits a été réalisé dans la classe de Mme Borel. Les enfants se sont également promenés pour écouter les bruits de la nature. L’enseignante refera une demande pour ce projet l’an prochain. Ce projet est réalisé sur demande de l’enseignante.

Le projet tri des déchets a été réalisé dans la classe de Mme Senatore avec le CPIE d’Aix-en-Provence. Ce projet est réalisé sur demande de l’enseignante.

Le carnaval a eu lieu mardi. Les enfants ont chanté dans la salle d’accueil et ont fait une farandole dans la cour. Ils sont allés dans la cour de l’école élémentaire. Les enfants ont ensuite bénéficié d’un goûter financé par la coopérative scolaire (goûter réalisé par M. Chelu).

L’USEP (rencontres sportives avec d’autres écoles) n’a pas encore été reconduite.

Le projet jeux de société (classe de Mme Senatore) a été abordé. L’idée serait de demander de la disponibilité à des parents (2 ou 3 parents) par classe, de 9h à 10h. Ce projet n’a pas été proposé à nouveau par manque de disponibilité des parents. Les représentants de parents d’élèves ont proposé de faire venir 2 ou 3 parents sur une demi-journée pour faire cet atelier dans chaque classe. Les enseignants pensent que l’idée était surtout de proposer aux parents de passer du temps avec leurs enfants.

5. Projets AIPES

La ferme pédagogique (ferme du mistral de Salon) viendra à l’école le 1er avril. L’AIPES demande à la mairie l’intervention du service technique le lendemain pour nettoyer.

L’opération recyclage de feutres proposé par un parent d’élève de la classe de Mme Borel, a permis d’obtenir plus de 10 kilos de feutres, stylos etc qui seront transformés en don pour la recherche contre la maladie génétique Petits Mec P2. L’information n’a pas été communiquée aux autres classes.

Le projet de lecture en maternelle (parents bénévoles qui proposent de venir faire un atelier lecture de contes) a été à nouveau proposé. Il faudrait aménager un coin dans la classe pour réaliser ce projet. 

L’AIPES est affiliée à Décathlon pro, ce qui donne accès à des prix plus concurrentiels et beaucoup plus de références qu’en magasin. L’AIPES demande quels sont les besoins de l’école en matériel pour l’an prochain. 

Le projet de peinture dans la cour (marelles etc.) dépend du projet Provence verte qui a pris du retard.

Le loto des écoles de La Salle est prévu le 30 avril de 18h à 21h.

6. Questions et remarques des parents d’élèves

Le carnaval a été très bien accueilli par les enfants et les parents. C’était une très bonne idée de les faire défiler dans la cour des grands

  • Certains parents trouvent qu’il y a un manque de communication générale. Les parents ont appris de leurs enfants que la cour était séparée en zones, ou que le temps de cantine avait été raccourci. 

Réponse : la directrice n’a en effet pas pensé à prévenir les parents de la séparation dans la cour. Ceci dit, cette séparation n’a été faite qu’à partir du niveau 3 Covid. Concernant les temps de cantine, ils n’ont jamais été raccourcis. Ils restent les mêmes que ceux évoqués en début d’année.

  • Il y a eu des interventions dans les classes sur les thèmes du recyclage et du son. Les parents l’ont appris de leurs enfants, pour ceux qui parlent de ce qu’ils font à l’école. Ces projets sont positifs et mériteraient d’en informer les parents.

Réponse : les parents ont été informés en début d’année des projets, et des mails ont été envoyés aux parents.

  • Certains parents demandent d’être plus informés du quotidien de leurs enfants, comme d’être prévenus des projets sur lesquels ils travaillent. L’information dépend des classes.

Réponse : les enseignants reçoivent beaucoup de mails et c’est une gestion qui peut être chronophage. Les projets ont été présentés lors de la réunion de rentrée.

Certains parents demandent que le nouveau protocole appliqué à l’école leur soit communiqué.

  • Lors de la garderie, les manteaux, sacs et boîtes à goûter jonchent le sol et les enfants les piétinent. Les parents demandent que le personnel de garderie demande aux enfants de ranger leurs affaires. 

Réponse : les enseignants vont communiquer en interne au personnel de garderie pour régler le problème.

  • L’entraînement anti-intrusion a-t-il été effectué ? 

Réponse : non

  • Les enseignants ont-ils prévu de refaire une journée jeux d’eau en fin d’année ?

Réponse : c’est envisageable, d’autant plus que l’année scolaire se termine assez tard cette année et qu’il fera sans doute très chaud.