CR du conseil d’école élémentaire du 9/02/21

Étaient présents, par visio conférence : M. le directeur et les enseignants de l’école élémentaire, les représentants des parents d’élèves, le service scolaire de la mairie et Mme l’adjointe au maire, délégué aux affaires scolaires, la jeunesse et la petite enfance.

L’école au quotidien

Problèmes informatiques : Le personnel de la mairie a réparé tout ce qui était en attente : internet est installé dans le bâtiment A, avec les bonnes liaisons câblées, installation des drivers sur les ordinateurs, réparation du photocopieur de la salle des maîtres. L’école et les parents d’élèves l’en remercie.

Reste : internet dans les bât. B et C mais prévu pendant les vacances de février ou de Pâques, vidéoprojecteur dans la classe de CM1 A.

Point sur les travaux envisagés pour contrer la chaleur dans le bâtiment B. Les professeurs sont sceptiques sur l’efficacité du projet proposé par la mairie appelé « Provence Verte ». Leurs remarques ont été transmises à la mairie qui va retravailler le projet avec le prestataire.

D’autres petites interventions sont demandées au service technique de la mairie, sans réponse pour le moment : sonnerie alerte, caméra.

Les parents d’élèves ont soulevé le problème de tri des poubelles : les cartons de la cantine ne sont pas triés et vont dans la mauvaise poubelle. La mairie est au courant et est en train de réfléchir à une solution.

Projet de jardin : ils vont être réaménagés, au mois de mars. Demande de l’école d’impliquer les enfants dans l’aménagement de cette zone. Accord de la mairie de faire participer les enfants aux plantations.

Temps de cantine : l’école est consciente que c’est un moment très difficile à gérer. Mais depuis quelques temps, il y a des soucis : petits accidents, des enfants courent dans des endroits interdits, des enfants n’ont pas de masque dans la cour.
Réponse mairie : ils rencontrent des soucis de recrutement, pour pérenniser les équipes. Et il est très délicat de faire respecter le protocole sanitaire, qui change tout le temps.

Les parents d’élèves ont fait remonter les problèmes de temps de repas réduits à cause du protocole sanitaire. La mairie est consciente que l’état actuel ne va pas. Elle va tester une nouvelle organisation la semaine du 15/02 :
Les horaires des CP sont décalés d’1/4 d’heure, ils iront à la cantine plus tôt (ils seront en pause méridienne de 11h15 à 13h15). Le temps de cantine est donc élargi. Le calcul est un temps à table de 20 minutes par service. Les parents d’élèves suivront cette nouvelle organisation de près.

Problème des masques : les enseignants informent la mairie qu’il n’y a plus de masques jetables pour dépanner. La mairie va en fournir à nouveau.

Masques fait maison : l’école n’a eu aucune info. Selon la mairie, les masques maisons sont interdits dans les écoles (mais pas de directive officielle) depuis lundi 08/02.
Si des familles sont en difficulté, la mairie peut en fournir d’autres comme ceux distribués dernièrement (en tissus, catégorie 1)

Masques : Rappel de la règle : les masques doivent être portés en continu, sauf au moment de manger. Les enfants ne doivent pas l’enlever pour courir car ils sont mélangés entre classes dans la cour (ce qui n’est pas le cas lorsqu’ils font leur séance de sport à l’école).

Les parents d’élèves demandent à ce que les agents soient un peu moins sévères. La mairie demande à ses agents qu’ils soient tolérants, quand le masque est baissé loin des copains. Mais la règle est : le masque tout le temps.

Projets scolaires

Projet tennis : les classes de CE1 ont commencé cette semaine à découvrir le tennis au club de Bouc Bel Air. Les CP iront dans quelques semaines. Les trajets se font à pied.

Projet handball : Les classes de CE2, CM1,CM2 ont commencé cette semaine avec le club de handball de Bouc Bel Air sur le terrain devant l’école.

Projet golf : ça coince pour les transports + nécessite 6 parents bénévoles par classe pour encadrer les enfants. Ces parents seraient formés par le club de golf, donc ils devraient revenir chaque semaine. 1 parent pour 5 élèves. Mairie : budget constant mais difficulté à dégager enveloppe car coût des protocoles covid.

Projet Lire et faire lire : relance. Les enseignants doivent se manifester, les parents volontaires également.

Projet Voile : École contactée par club de voile de l’Estaque où il y avait option de la dernière semaine de classe pour CM1 et CM1-CM2 + une place en avril pour les CE2-CM1. La mairie finance une partie du projet.
Projet Voile pour les CM2 : pas de financement de la mairie. Le projet sera financé par l’AIPES, la Coopérative scolaire et les Parents. L’AIPES aidera les familles en difficulté. Les CM2 iraient à Marignane la dernière semaine d’école, début juillet.

Prévisions 2021-2022

M. le directeur a soulevé le fait que les élèves qui habitent au camping n’ont pas de transport scolaire. La mairie a répondu qu’à la rentrée scolaire, il y aura la possibilité d’une ligne de bus qui -desservira aussi la Salle. Pour rappel, les enfants résidant au camping dépendent de l’école Virginie Dedieu. Mais il n’y avait plus de place et des enfants sont venus à La Salle.

A ce sujet, lors de la nouvelle répartition des écoles (sectorisation), les enfants ne seront pas forcés à revenir dans leur école d’origine. S’ils le souhaitent, les parents devront en faire la demande en mars-avril (sujet des enfants qui étaient rattachés à V. Dedieu et basculés sur La Salle).

Sectorisation : Les écoles des Pins et de la Bergerie ont moins d’effectifs donc il y aura un rééquilibrage à la rentrée. (Le but est d’éviter notamment la fermeture de la classe prévue aux Pins).

Prévision des effectifs 2021-2022 : à peu près le même nombre d’enfants qui viendraient de la maternelle à l’élémentaire. Effectif constant sur l’école.

Les parents d’élèves ont fait la demande que la carte scolaire des collèges soit revue. En effet, les enfants de l’école de La Salle dépendent de 2 collèges différents (collège Brassens de Bouc Bel Air et collège Mitterrand de Simiane). La mairie a répondu que la carte scolaire du collège est déterminée par le conseil général. La mairie va chercher à rencontrer le principal du collège pour trouver une solution.

Les parents d’élèves ont demandé à ce que le budget par classe alloué par la mairie soit revu.  En effet, les enseignants peuvent acheter peu de fichiers et font du coup beaucoup de photocopies. La mairie demande à l’école de transmettre ses besoins. A ce jour, la mairie a peu de visibilité budgétaire. Quand la situation sera plus apaisée, la réévaluation du budget pourra être débattue en conseil municipal.

Projets de l’AIPES

L’AIPES a espoir de pouvoir organiser la fête de fin d’école ainsi que la fête des CM2.

En attendant, l’AIPES souhaite soutenir les familles dans cette période difficile. L’association va donc organiser des groupes de parole, animés par une psychologue, à destination des parents. Un message sera envoyé en vue de son organisation. L’école et la mairie soutiennent cette initiative.