Pas d’école avant fin mai minimum

Compte-rendu de la réunion Mairie – Directeurs – Enseignants – Parents d’élèves du 6 mai 2020

Historique

Réunion semaine précédente pour présenter l’organisation de la mairie et de son service scolaire. La mairie avait anticipé la reprise en réfléchissant aux mesures barrières, à la distanciation sociale dans le cadre scolaire, au périscolaire et extrascolaire.

Le sondage du service scolaire retourne 70% des parents ne souhaitant pas remettre les enfants à l’école.

Aujourd’hui

Le protocole sanitaire du ministère reçu dimanche fait suite à l’avis du conseil scientifique négatif sur la réouverture des écoles.

Ce protocole a été élaboré sans concertation avec les collectivités locales. Il réoriente largement l’ouverture des écoles :

  • La mairie souhaitait un accueil collectif, le protocole prévoit un accueil individualisé.
  • Les 3 objectifs fixés par la réouverture des écoles ne peuvent être atteints :
    • Economique => OK
    • Lien social => non
    • Continuité scolaire => « on en est loin »

On est loin aussi de la possibilité d’accueillir les enfants avec bienveillance. L’école perd de son sens.

La mairie propose de ne pas ouvrir les écoles à partir du 12 mai mais de maintenir veille et travail continu pour pouvoir ouvrir plus tard dans de meilleures conditions. Une communication aux familles sera envoyée ce jour par la mairie. Les choses évoluent côté gouvernement, les maires montent au créneau. Le ministère ne pourra pas rester sur ce statu quo.

La mairie table sur fin mai pour la réouverture, au moment de l’arrêt du chômage partiel, avec l’espoir que le protocole évolue. « Est-ce bien nécessaire de rouvrir pour 1 mois ? », ça fait beaucoup de travail pour peu de résultat. Mais des familles ont besoin de cette réouverture. Fin mai, une nouvelle réunion sera organisée pour déterminer si l’école ouvrira ses portes début juin, sous réserve d’une évolution du protocole vers un accueil collectif. Un travail sera fait école par école.

Il a été proposé de demander à un professionnel (psychologue) de venir observer et analyser le comportement des enfants prioritaires pour déterminer la viabilité et les points d’amélioration du point de vue du confort psychologique de l’enfant.

Mairie et directeurs doivent travailler rapidement pour l’accueil des enfants dérogatoires ou prioritaires. C’est un gros sujet, la mairie ne s’attendait pas à voir le nombre d’enfants prioritaires augmentait autant. Il faut organiser cantine, surveillance, ménage. Mme Fisson, maternelle La Salle, propose d’accueillir les enfants de son école. La liste des enfants prioritaires s’allonge et les enfants sont nombreux (12 élém, 20 mater), l’école des Pins ne pourra pas accueillir tout le monde. –> À voir dans les prochains jours.

Mme Dupin, inspectrice, verra avec les écoles et le nombre d’enfants prioritaires, estimera la capacité à accueillir les enfants en décrochage.

Ouverture ALSH (centre aéré) cet été : aujourd’hui, la mairie reste sur l’ouverture.

Les cours à distance pourraient être maintenus si les enseignants peuvent faire des rotations au niveau de leur présence sur site.

Les attestations de garde d’enfant pour fermeture des écoles sera téléchargeable à partir de l’espace citoyen.

Afin d’anticiper la rentrée de septembre, des réflexions devront être menées conjointement avec tous les acteurs, l’idée étant de reprendre l’école de manière sereine et dans des conditions idéales d’apprentissage (à adapter en fonction des élèves de maternelle ou d’élémentaire).